Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 13:19

(Voici une nouvelle de science-fiction que j'ai publiée sur In libro veritas)

 

Résumé : Pris dans les rouages d’une société absurde, un homme cherche du travail pour échapper au sommeil forcé qui attend les chômeurs… Un texte tragi-comique, à peine futuriste.

 

 

...

 

 

L'horloge accrochée tout en haut de la tour Milton Friedman rythmait la vie des citadins depuis des décennies. Un peu partout en ville, de grands écrans diffusaient les images du célèbre cadran, permettant aux gens d'être toujours à l'heure, où qu'ils se trouvent, et les invitant à ne pas perdre une seule seconde de leur temps précieux. Posté sous l'écran géant de la Grand Place, Eric observait les passants qui défilaient en un flux ininterrompu, presque homogène, avant de s'engouffrer dans la bouche du métro et d'être emportés au loin, par leur vie trépidante, leur prochain rendez-vous, leurs courses ou leur travail. Il était très dur d'attirer l'attention de quelqu'un à une heure de rush. « Madame, s'il vous plait... » « Monsieur ?... », disait Eric en surgissant devant les passants. Mais ceux-ci le contournaient en faisant un écart, feignant de l'ignorer, et continuaient leur chemin. Depuis dix minutes qu'il était là, posté entre l'écran géant et l'entrée du métro, ses tentatives d'approche étaient restées vaines.

 

Lorsqu'un vieil homme, un peu perdu, la démarche hésitante, s'approcha du plan du métro en sortant ses bésicles, Eric se dit qu'enfin la chance lui souriait. Alors que l'homme ajustait d'une main ses lunettes, et faisait glisser de l'autre son doigt le long de la ligne 15, il s'introduisit. « Puis-je vous aider, monsieur. Où allez-vous? » « Vous êtes bien gentil mon garçon, mais je vais me débrouiller », répondit l'autre avec un sourire poli. Puis il se concentra de nouveau sur le plan. « Dans ce cas-là, c'est moi qui aurait besoin de votre aide », dit Eric en se râclant la gorge. Le vieux monsieur se tourna à nouveau vers Eric, et l'interrogea du regard. « Pourriez-vous répondre à quelques questions... », dit-il, tout en sortant de la poche extérieure de sa veste un tableur numérique. « Il s'agit d'un sondage à propos du multimédia. » Le vague éclat de curiosité teinté d'inquiétude qui avait illuminé un instant le regard du bonhomme s'éteignit soudain. « Ah non, désolé, je ne réponds pas aux sondages », fit-il d'un ton agacé, avant de tourner les talons. Eric resta planté là, silencieux, regardant le vieil homme s'éloigner, et jura intérieurement, exaspéré. Combien de temps allait-il encore rester là à espérer trouver quelqu'un d'assez aimable pour répondre à son sondage? Il était payé au questionnaire et ne pouvait pas se permettre de perdre ici un temps précieux. Glissant la main dans la poche extérieure de sa veste, il sentit la poignée du paralyx et la saisit. Jusqu'ici, il s'était interdit d'abuser de son arme paralysante, dont l'utilisation était d'ailleurs parfaitement illégale, mais il y avait des jours où on ne pouvait simplement pas faire autrement. Il s'approcha du petit vieux, lui agrippa l'épaule et le ramena de force près du plan de métro, à l'écart de la foule, pendant que celui-ci protestait vivement.

 

...

 

lire la suite ici :

 

link

Partager cet article

Repost 0
Published by psychabulle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : blog de Cédric Taillefer
  • : Ce blog est principalement consacré à mes créations (graphisme, écriture), à mes participations à divers projets, mais également à mes coups de coeur et autres découvertes artistiques (lectures, expositions, musique)
  • Contact

Recherche